Mardi 19 septembre 2017 2 19 /09 /Sep /2017 00:00

 

chattesa

Sans aucun doute je le suis à lui seul, mon amant, mon sha-man, mon maître chat

Assaillie ces derniers mois par des questions existentielles, entre autres sur ma relation avec lui, je me rends à l'évidence que je ne peux déserter longtemps ce chemin que nous arpentons, débroussaillons ensemble depuis déjà plusieurs années. Je suis, s'il le souhaite encore aujourd'hui, sa geisha pour le distraire, le câliner, le rasséréner ;  son amante pour le surprendre, l'aguicher ; sa salope pour l'exciter, le faire bander ; sa soumise pour assouvir ses fantasmes … et son amie pour le soutenir. 

Aujourd'hui j'ai envie de m'en remettre à lui sans réfléchir, simplement l'accepter, m'accepter, nous accepter. Nous nous retrouvons sur un parking de covoiturage, je monte dans sa voiture et nous nous rendons dans une forêt non loin de là, au milieu d'un chemin de terre en retrait, au loin on aperçoit la route et le passage des voitures. après cette semaine de pluies diluviennes, le soleil est de retour, uniquement cette journée, comme pour nous saluer et la forêt sent si bon.

d'humeur gaie et coquine, il me plait de me vêtir selon sa demande, bas, string, soutien gorge pigeonnant, déshabillé transparent et boules de geisha bien au chaud. le tout caché sous une robe portefeuille qui est vite retirée. ni collier ni queue pour faire la route.

Nous mangeons un sandwich sur le pouce, bavardons de choses et d'autres puis petit à petit le ton badin devient coquin.

En préambule  il ouvre son pantalon, se masturbe lentement, vision qui provoque de légers picotements au creux de mon ventre et sur ma langue. je ne tarde pas  à me pencher sur lui pour approcher ma bouche gourmande.  entre mes lèvres j'aspire son vit dressé et fier, le lèche, le tète nonchalamment puis l'enfourne jusqu'au fond de ma gorge, jusqu'à ce qu'il chatouille mes amygdales. je lui prodigue ce traitement plusieurs fois mais des haut-le-cœur me forcent à me retirer.

il me demande de mettre mon plug queue et mon collier pour aller faire un petit pipi sur le chemin devant la voiture.   je m'exécute avec plaisir et marche en balançant mon cul, la queue suit le mouvement de mes hanches. je m'arrête à environ 20 mètres plus loin, m'accroupis, relève la queue et fais pipi. je reviens ensuite vers lui, dehors contre sa portière, j'enlève le soutien gorge et pose mes seins lourds sur la portière.  je me penche vers lui pour attraper sa queue, n'étant pas assez grande je ne peux que donner un coup de langue sur son gland. c'est frustrant alors je rentre dans la voiture pour le reprendre en bouche encore une fois, sentir sa verge dure et chaude, à la peau douce, remplir ma bouche et s'enfoncer dans ma gorge.

Plus tard nous sortons de la voiture. il fixe la chaine à mon collier qu'il resserre d'un cran et attache l'autre bout à un arbre sur le bord du chemin. j'ai les pieds dans les fougères,  les talons s'enfoncent et j'ai très peu de liberté de mouvements. il reste derrière moi, s'amuse à me titiller les tétons, me masturbe, fait claquer ses mains plusieurs fois fortement sur mes hanches, me pénètre d'un coup et s'enfonce dans ma chatte trempée, j'ai encore les boules et le rosebud queue, je suis écartelée et le tout raisonne au fond de moi, c'est presque douloureux. Après quelques va-et-vient il se retire, sort les boules de mon vagin et me force à en prendre une dans la bouche, je réchigne mais il ne plie pas, je dois obéir. j'ouvre la bouche et il l'insère pleine de mes sécrétions contre ma langue.

Il va chercher le matériel dans la voiture. j'ai un peu froid et frissonne,  je me frotte les fesses pour me réchauffer puis attends sagement, malgré mes craintes j'aime être à sa merci. ne pas savoir ce qu'il va faire, combien de temps, le risque d'être vue… tout cela m'excite et fait grimper mon adrénaline.

Il revient. avec une corde m'attache les mains dans le dos, j'appuie ma tête contre le tronc d'arbre, il est comme un complice et me communique son énergie et de cette façon je ne perds pas l'équilibre. je me cambre. il commence une séance de fessée au martinet, de temps à autre il alterne sur la chatte, les épaules et les seins. ça me fait mal sur la poitrine et je gémis doucement. les coups s'arrêtent.

je le respire tout contre moi, ses mains sur ma peau, son souffle dans mon cou, sa queue posée sur le haut de mes fesses. il me susurre des mots dans l'oreille. Oui assurément je suis sa grosse chatte soumise, sa chatte sauvage apprivoisée. d'une main il masse fermement ma vulve à travers le voile du string, de l'autre il pelote mes gros seins tout en frottant son pieu dans la raie entre mes deux lobes et moi je réussis à palper ses couilles et masser son périnée avec mes doigts restés libres. il me pénètre du bout du gland puis se recule, je ne vois pas ce qu'il fait, légèrement inquiète, je frissonne, grelotte presque, il revient contre moi, me dit qu'il va me réchauffer. Il me caresse le dos, me frictionne les épaules, les bras, et brusquement je reçois un coup cinglant sur la fesse droite, puis un sur la fesse gauche et ainsi il distribue  des coups cuisants sur mon popotin. je ne bouge pas mais malgré la boule dans ma bouche je couine sous les élancements. Il s'arrête, jette à terre ce qui lui servait de cravache et me pénètre soudainement jusqu'à la garde. il me pilonne si fort que j'ai du mal à garder l'équilibre.  je suis remplie, comblée, j'aime quand il me baise à fond, dans ces instants où nous ne faisons plus qu'un je suis à lui sans ambigüité.

plus tard il se retire, remet en place les boules dans ma chatte, elles vont servir de bouchon !  je m'aperçois qu'il s'était servi de sa ceinture en cuir en guise de cravache. il s'approche afin que je nettoie sa queue, j'en profite pour la sucer encore et encore. Peu après il recule, se réajuste mais ne me détache pas. je l'entends fermer la portière de la voiture, démarrer et partir.

Prise de panique je me démène et réussis à détacher mes mains puis enlever la chaine.

Bien sur il n'a fait ça que pour me faire peur et revient de suite. je monte dans la voiture près de lui et l'embrasse. Au fond de moi, du moins je l'espère, je sais qu'il est attentif aux désirs et aux peurs de sa soumise. plus tard au moment de nous dire au revoir, après moult baisers, je glisse mes mains sous sa chemise, là sur sa poitrine, puis entre ses jambes pour le caresser une dernière fois doucement au travers du pantalon.     

 

Par chatte sauvage apprivoisée - Publié dans : soumission
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 8 septembre 2017 5 08 /09 /Sep /2017 13:29

 

01gcs verso

 

Mon maître me rend visite, nous déjeunons puis nous installons sur le canapé.  

aujourd'hui pour sa venue j'ai mis le rosebud queue et un déshabillé transparent et ouvert sur le devant, les boules de geisha également. lui se met à l'aise, il enlève chaussures, chemise, pantalon et shorty. le voir ainsi et avoir tout loisir de le caresser partout m'excite, je pose mes lèvres goulues aux endroits que j'affectionne.  

Après une mise en bouche gourmande, un doigté précis dans ma chatte, à sa demande je me mets en levrette et lui tends mon cul. je remue les fesses pour faire bouger la queue, je sais qu'il aime ça et encore plus avoir à disposition mes 3 trous. Il me caresse les fesses et me retire la queue puis m'assène quelques claques pour faire rougir ma peau.  

il y avait longtemps et j'ai envie de lui offrir ce trou, bien sur avant j'ai fait un lavement avec soin.  je veux qu'il me possède de bout en bout, de trou en trou. il fait 2,3 aller retour dans ma chatte, ressort et vient se poser contre ma raie. je sens sa queue bien raide, tendue à l'extrême sur mon œillet. j'écarte mes fesses pour lui faciliter le passage, son gland en biseau pénètre mais j'ai mal, il ne peut pas aller plus loin qu'un ou 2 cm. il se retire tellement la douleur est vive et ne veut pas me forcer.  

je suis contrariée car je me faisais une joie de lui ouvrir mon fourreau. Je vais vite à la salle de bains chercher le gel anal et revient me poster devant lui toujours en levrette. sous ses yeux j'enduis généreusement mon petit trou, j'enfile mon index, puis un deuxième doigt et un troisième. je les remue et tourne sur le bord afin d'assouplir mes sphincters.

maintenant il peut venir, positionné derrière moi il rentre doucement, profondément et commence à bouger. la douleur est disparue et laisse place au plaisir. je sens sa belle longue queue coulisser. je pousse mon bassin vers lui pour qu'il aille plus loin encore et sentir taper ses couilles contre ma chatte. il gémit en me prenant, accroché à mes hanches, et moi je ronronne de plus en plus fort.

il se déverse au fond de mes entrailles tandis que je caresse mon clito. de sentir son plaisir accélère le mien, je gémis, je feule. il se retire enfin, du sperme coule le long de ma fente et entre mes jambes.

je nettoie sa queue avec ma bouche et je garde son sperme en moi. il me remet ensuite mon string afin que je puisse repartir travailler.

j'ai gardé son jus dans mon cul toute l'après midi et de temps en temps des effluves de sperme remontaient à mes narines. lui était reparti travailler de son côté, ainsi je gardais en moi un petit peu de lui.

 

Par chatte sauvage apprivoisée - Publié dans : soumission
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 29 août 2017 2 29 /08 /Août /2017 13:03

 

 

 

  csa tanga blanc

gris métal

gris flocon

gris souris

gris pâle

gris nuage

gris fumée

gris bleu

 

50 nuances de gris pour le couple chat

du gris le plus foncé

dominance et plaisirs de la chair

au gris le plus clair

jeux coquins et sensualité

Par chatte sauvage apprivoisée - Publié dans : soumission
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 9 juillet 2017 7 09 /07 /Juil /2017 10:00

csa-copie-1

Des obligations m'ont retenue loin de mon maitre chat.

Le manque n'a pas tardé à se faire sentir

silencieusement mon corps gémissait son absence

mails enflammés et selfies pour attiser l'envie

De retour il m'a fait la surprise de me rendre visite.

 

J'ai senti son souffle sur mon cou, sur ma peau, sur mon corps 

J'ai mouillé en lui arrachant sa chemise, son pantalon

J'ai redessiné son corps avec mes mains, avec mes seins

j'ai dégusté  lentement son vit avec ma bouche

j'ai découvert la raideur de son désir 

je me suis abandonnée nue tout à lui

j'ai retrouvé l'impétuosité de mon amant

J'ai aimé ses doigts sur ma vulve gonflée de plaisir

j'ai coulé quand il a caressé ma source

J'ai accueilli ses pénétrations longues et profondes 

J'ai pâmé de son dard au fond de moi

je me suis offerte à son pouce sur mon bourgeon

j'ai soupiré  de délices quand son nectar m'a remplie 

j'ai savouré l'instant de nos délivrances

j'ai souri quand ma bouche lui a prodigué un dernier baiser

j'ai senti le souffle de mon hussard, de mon conquérant

 csa..

Par chatte sauvage apprivoisée - Publié dans : vecu
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Vendredi 26 mai 2017 5 26 /05 /Mai /2017 21:17

csa

csa1

csa2

Quelques préparatifs pour une de nos retrouvailles.

j'attache un soin toujours très particulier pour Lui, mon Maître Chat, Mon Sha-man.

Dès  que les oiseaux chantent le retour des beaux jours et que la nature sent l'humus chauffé par le soleil, il nous plait de nous mettre à l'aise dans un coin tranquille et de jouer à nos jeux favoris.

.....

Très vite il découvre cette coquine culotte et moi je glisse mes mains vers sa ceinture.

J'aime saluer dignement sa queue et je sais qu'il ne le voudrait pas autrement.

il enlève son pantalon et son caleçon puis ma bouche gourmande s'empare de son pieu déjà tendu.

Je m'en gave jusqu'à la gorge, la fait ressortir luisante de ma salive, la lèche sur toute la longueur, la reprend en bouche, frotte le gland contre mon palais, le chatouille avec mes amygdales jusqu'à m'en donner des hauts le coeur.

Cette mise en bouche m'excite, je suis consumée par le feu du désir.

Il se retire et me retourne.

Je lui tends ma croupe sans retenue.

Ses mains se posent sur mes hanches, les pétrissent énergiquementr, les claquent.

J'aime ce qu'il me fait et gémis doucement de contentement.

Ses doigts vont vers le doux marécage de ma vulve trempée comme une éponge, pénètrent et me masturbent habilement,

mes râles à peine étouffés ne font qu'augmenter son désir.

Ses doigts laissent place à sa queue.

il la fait glisser tout au long de ma vulve brulante, exacerbe mon envie de le sentir en moi en appuyant sur mon bouton, entre mes lèvres puis d'un coup il s'enfonce.

plaisir inégalé de le sentir me remplir.

Il va il vient, il ressort, il revient et toujours plus profond.

le doux clapotis de ma grotte se mêle à nos souffles.

Je pâme sous les coups de son pieu et comme un bienfait qui viendra apaiser mon feu je souhaite que toute sa sève m'innonde.

Je me cambre un peu plus et bientôt l'extase nous emporte.  

 

Par chatte sauvage apprivoisee - Publié dans : vecu
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires

NOTRE HISTOIRE

gcsrepos1

+ DE 5 ANS QUE VOGUE CETTE AVENTURE PARTICULIERE.

DES HAUTS, DES BAS, DES LARMES, DES RIRES. DES PLAISIRS, DES COLERES, DES BONHEURS

CHATTE SAUVAGE, IL M'A APPRIVOISEE POUR LE MEILLEUR

MOI SA GEISHA, SA DOCILE, SA SOUMISE PAS COMME LES AUTRES.

Pourquoi Grosse Chatte ?

3détente

parce que je suis une chatte sauvage que lui seul a réussi à apprivoiser.     

Parce qu'une chatte choisit le mâle avec lequel elle va s'accoupler

elle choisit son maître et marche librement à ses côtés.

câline, joueuse et gourmande de tous les plaisirs terrestres, tout en rondeurs naturelles

   LUI désirait me nommer autrement que par mon prénom pour afficher notre relation particulière

alors je suis devenue SA Grosse chatte sauvage apprivoisée  et il est devenu MON  Maître Chat


Pas à pas

Doucement

je vais vers toi

Mon Maître

Tu me tends la main

Je la prends

Et fermement

Tu m'accompagnes

 deshabille

 

Merci à Toi  Mon Maître Chat

pour tes choix judicieux  

me convaincre à oser

être toujours là quand je doute

 

                 
     

Derniers Commentaires

Présentation

Profil

  • grosse-chatte-soumise
  • blog de grosse-chatte-soumise chatte sauvage apprivoisée
  • sodomie soumission cul exhibition fellation
  • Voici mes pensées secrètes, passions, découvertes, sans artifice, avec sincérité, selon mes humeurs et états d'âme. J'écris pour parler de nous, de notre belle aventure

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés